Nicolas CAPT

Nicolas Capt est associé fondateur d’HEPTAGONE Digital Risk Management & Security.

Après avoir obtenu une licence en droit à l’Université de Lausanne en 2003, il a complété sa formation par un Diplôme d’études approfondies en droit, criminalité et sécurité des nouvelles technologies, reçu à l’automne 2004 avec les félicitations du jury (summa cum laude).

Il a également obtenu deux certificats – Cours général de propriété intellectuelle et Cours avancé de commerce électronique et propriété intellectuelle – de l’Académie mondiale de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle.

Nicolas Capt a ensuite œuvré en qualité de collaborateur scientifique auprès de l’Autorité indépendante d’examen des plaintes en matière de radio-télévision (AIEP/UBI), à Berne.

Après avoir obtenu son brevet d’avocat au sein de l’Etude Loroch, Elkaim & Associés en 2008, il a ensuite travaillé durant près de quatre ans en qualité d’avocat-collaborateur auprès de deux célèbres cabinets d’affaires; d’abord au sein de Ming Halperin Burger Inaudi, puis chez Bonnant Warluzel & Associés.

Associé fondateur du Cabinet Capt & Wyss à Genève en 2012, Nicolas Capt y intervient depuis lors dans toutes les problématiques propres et connexes au droit des nouvelles technologies et des médias en général, que ce soit sur le plan du conseil ou du contentieux. Avocat à la Cour à Paris (inscrit sur la liste des avocats communautaires), il intervient également en France pour ses clients.

Il s’est notamment spécialisé dans les questions liées à la réputation en ligne (droit à l’oubli, usurpation d’identité, défense de la présence en ligne) et à sa gestion, mettant son expertise au service d’institutions, d’entreprises et de personnes physiques particulièrement exposées.

Nicolas Capt donne régulièrement, en Suisse et dans le monde, des conférences dans le domaine du droit des médias et des technologies avancées ; il intervient ponctuellement dans des médias de premier plan et publie de façon très régulière.

Nicolas Capt est responsable, au sein d’HEPTAGONE Digital Risk Management & Security, de toutes les problématiques légales afférentes aux technologies avancées.

Distinctions et mérites

En 2015, Nicolas Capt figure dans le palmarès annuel des « 100 personnalités qui font la Suisse romande ».

Il s’est, en outre, investi dans la défense des droits de l’Homme en défendant le condamné à mort américain Kenneth Foster lors du Concours international de plaidoiries de droits de l’Homme de Caen, en 2008. Le jury, présidé par Madame Françoise Tulkens, alors vice-Présidente de la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH), lui a décerné le deuxième prix.

Alain SEVILLA | Alexis PFEFFERLE |  Solange GHERNAOUTI

Nicolas Capt